© 2020 par L'Agence Telecom.

iconmonstr-linkedin-3-240.png

Comment la télécommunication et l'IoT facilitent la mise en place du sport en entreprise ?


Gain de productivité, attractivité de la marque employeur, création de l’esprit d’équipe, etc.: les bénéfices du sport en entreprise font parler d’eux. Les taux de pratique sur le lieu de travail peinent cependant à dépasser les 16% en France. Pour les TPE et PME, les raisons invoquées sont d’ordre financières et techniques.


Pourtant, la mise en place d’une politique sportive en entreprise n’a jamais été aussi simple et peu coûteuse. Les nouvelles technologies s’inscrivent comme les plus grandes facilitatrices en ce sens.


Concrètement, comment la télécommunication et les objets connectés peuvent-ils aider les dirigeants à développer le sport en entreprise ?



Iot & télécommunication au service du sport en entreprise


Parlons sport – Les 7 bénéfices pour les TPE - PME



Comme évoqué dans l’introduction, les bénéfices du sport en entreprise sont remarquables. 100% des dirigeants ayant mis en place une politique de sport déclarent ne pas vouloir revenir en arrière. Nous développons 7 d’entre eux ici :


1. Augmentation de la performance de l’entreprise : La productivité d’un salarié est boostée par la pratique du sport – les études probantes se bousculent. En abaissant son seuil de stress, le salarié se sent apaisé et peut ainsi donner le meilleur de lui-même au bureau.

De plus, le sport en entreprise répond à l’un des besoins de la génération Y : affaiblir la frontière entre travail et loisir. La conséquence ? Il lui est plus facile d’insuffler à l’ensemble des collaborateurs un nouvel état d’esprit collectif plus agile, plus dynamique, plus impactant, plus … productif.


2. Recul de l’absentéisme et du turnover: Prenons l’exemple de la Grande-Bretagne : l'absentéisme a reculé de 30% à 40% dans les entreprises qui ont encouragé leurs salariés à faire du sport pendant leur semaine de travail. Le turnover, de son côté, a chuté de 25%.


3. Avantages économiques : Selon le cabinet d’étude Goodwill-Management, un salarié qui pratique régulièrement une activité sportive permet à l’entreprise de réaliser une économie de 7% à 9% sur les frais de santé annuels du salarié.

L’INRS confirme : les troubles dus à la sédentarité des salariés et au port de lourdes charges représentent 87% des maladies professionnelles. La pratique du sport en entreprise permet de réduire les troubles musculosquelettiques, la fatigue chronique, les maux de dos, la dépression et les coûts engendrés par le tout.


4. Attractivité de la marque employeur RH : Les meilleurs talents, et surtout les jeunes diplômés, sont de plus en plus attentifs à leur environnement de travail : ouverture, design, modularité, travail / sport en équipe, etc. En ce sens, le sport en entreprise booste l’attractivité de la marque employeur et fidélise les jeunes talents, piliers de compétitivité.


5. Esprit d’équipe renforcé : Ici, à L’Agence Télécom, nous aimons le foot. Romain explique que les matchs organisés une fois par mois permettent de « jouer avec les collègues dans la joie et la bonne humeur ». Sylvain le rejoint sur ce point. Il rajoute que se voir en dehors des bureaux permet de parler d'autre chose que de travail, « même si ce n’est pas toujours évident ». Le terme de team building n’est pas cité clairement, mais ses effets sont là : Les collaborateurs créent un véritable lien et l’esprit famille / d’équipe se renforce sur du long terme.





6. Bien-être des salariés : Le sport au travail, entre collègues, crée un meilleur état d’esprit, une plus grande motivation et de la confiance en soi. En d’autres termes, il favorise le bien-être es collaborateurs.


7. Communiquer sur la stratégie RSE : Gageons que demain, la mise en œuvre d’une offre sportive en entreprise sera un acte fort de la responsabilité sociétale des entreprises - une démarche facile à promouvoir.



Faisons la jonction entre sport, télécommunication et objets connectés



Véritable pilier d’agilité pour les PME, la télécommunication favorise de nouveaux usages et l’ouverture des entreprises vers leur écosystème extérieur. De leur côté, les collaborateurs recourent de plus en plus à leurs outils et applications personnelles à des fins professionnelles : les deux univers de communication convergent peu à peu.


En cela, l’intégration des outils de télécommunication et des objets connectés pour la pratique du sport en entreprise devient pertinente.



1. Smartphones …


Les téléphones portables, et plus particulièrement les smartphones, sont de plus en plus utilisés pendant la pratique sportive. Dotés d'un GPS, d'une boussole, d'un accéléromètre, d'une connexion Internet Haut Débit et parfois d'autres capteurs, les smartphones sont d’excellents outils pour suivre simplement l'activité physique de leur utilisateur. Dans une poche ou autour du bras, ils enregistrent les mouvements, les transposent en activité sportive et mesurent les performances individuelles : distance, vitesse, dénivelé, parcours, etc.


A ces données, l'utilisateur peut ajouter ses objectifs personnels et se comparer avec ses collaborateurs pour se maintenir motivé. Il devient ainsi facile de créer des compétitions amicales entre collaborateurs ou entre équipes. Le téléphone sert à la fois de coach virtuel et d’arbitre (et permet de réaliser des économies budgétaires).


Pour la pratique du sport, une entreprise de téléphonie mobile a clairement démontré sa maîtrise du sujet : Crosscall. Leader français des téléphones outdoor, Crosscall offre une gamme de smartphones antichocs, étanches et résistants à la poussière. Parfait pour pratiquer le sport dans des conditions hostiles à la technologie !

Récemment désignée parmi les 83 sociétés les plus prometteuses de l'écosystème français, la marque aixoise n’a eu de cesse d’améliorer ses produits pour toujours plus de bénéfices utilisateurs.



… et applications


Les applications dédiées au sport sont nombreuses et pertinentes pour les entreprises : Nul besoin d’infrastructures spécifiques, elles s’adaptent à toutes les configurations de bureau. Télécharger ces applications sur l'ensemble de la flotte mobile est un excellent moyen d'encourager ses collaborateurs à pratiquer du sport en entreprise.


Afin de booster énergie et efficacité, ces 3 applications ont retenu notre attention :


  • Etireo : Elle favorise l’activité physique derrière son poste de travail et propose échauffements et étirements.

  • Mister Quot’ching : Une application qui permet de faire des exercices dans n’importe quel environnement, et plus particulièrement au bureau.

  • FitEvAn : Une application de microfitness pour faire des exercices simples derrière l’ordinateur.


Les applications de yoga sont particulièrement prisées des entreprises. D’autres applications, plus originales, permettent la pratique sportive dans des espaces naturels à proximité des lieux de travail : Jeux de pistes (en courant), chasse au trésor numérique (toujours en courant), etc.


Quels que soient les objectifs et les moyens, il existe une application pour chaque type d’entreprise.



2. Les objets connectés


De nombreux objets connectés facilitent la mise en place d'une politique sportive.


Passer par le digital rend la pratique ludique et rassemble les collaborateurs autour d’un challenge commun. Pour les entreprises multi-sites, l’IoT (Internet of Thing) permet de proposer des défis sportifs connectés.


Les suggestions qui suivent s’adaptent aux besoins et contraintes des TPE-PME, avec une mise en place rapide et facile :


  • Les bracelets connectés : Dans la lignée des applications, les bracelets connectés facilitent l’émulation des collaborateurs : suivi des progrès, atteintes des objectifs, création de compétitions amicales.





  • Les ballons de basket connectés : Pour les entreprises disposant de terrains de sport à proximité, il existe des ballons intelligents équipés de micro-capteurs à fonction gyroscope : ils analysent trajectoire et vitesse de rotation, et émettent un signal sonore si ces éléments sont jugés corrects.


  • Les ballons de foot connectés : Le capteur intégré dans le ballon fournit des informations comme la vitesse, le spin, la trajectoire et le point de tir. Transmises à une application mobile, ces données sont exploitées sous formes de coaching, programmes d'entrainement et de perfectionnement, pour l'approche comme pour le tir. Autant de fonctionnalités propices à la création de matchs entre collaborateurs.


  • Le bâton connecté de hockey : Les coachs sportifs vous le diront : rien de tel que le hockey pour organiser des activités de team building sportives. Le capteur à poser sur le bâton mesure de nombreux paramètres, tels que la vitesse du bâton, la durée du tir, l'angle et la vitesse de rotation de l'élan, le transfert de poids. L'application fournie permet de mesurer ses performances et d'améliorer ses lancers, de comparer les tirs et ses résultats avec ceux de ses coéquipiers.


  • La raquette connectée : Les capteurs intégrés dans le manche de cette raquette enregistrent des informations comme la puissance, la zone d'impact de la balle, le type de coups et leur nombre (par session, par set...), le temps de jeu et d'autres indicateurs calculés par l'application. Il est ainsi possible d’optimiser son jeu, de suivre son évolution, et de se comparer avec ses collaborateurs.


  • Le tapis de yoga connecté : Certainement l’activité la plus pratiquée en entreprise. Doté de capteurs permettant de mesurer les points de pression, le tapis de yoga connecté analyse la qualité des postures et des mouvements. L'application dispose d'une bibliothèque de positions de yoga, et propose des conseils d'amélioration sous plusieurs modes, et une assistance vocale.


  • Les miroirs connectés : Facile à installer et utiliser, ils proposent des cours en temps réel. Certains cours de sport tels que le yoga sont également enregistrés afin d’en profiter à la carte.


L’idée bonus - Encourager l’utilisation du vélo pour venir travailler


Que les collaborateurs soient équipés de vélos classiques ou électriques, l’entreprise peut mettre à disposition des parkings (connectés ?) dédiés pour garer les vélos en toute sécurité. D’autres mesures sont à étudier :


  • Équiper ces vélos intelligents de radars connectés pour renforcer la sécurité des utilisateurs pendant leur déplacement.

  • Proposer des applications permettant de choisir le parcours le plus adapté, en respectant des critères spécifiques (sécurité, rapidité, etc.).



3. Les communications unifiées


Afin de fédérer la pratique du sport en entreprise, les communications unifiées se révèlent indispensables. Elles offrent de nombreuses fonctionnalités avancées pour une organisation simple et efficace :


  • Visualiser les plannings des collaborateurs : Si nous prenons l’exemple de la suite Office 365, les calendriers partagés donnent une visibilité en temps réel sur la disponibilité des collaborateurs ; un outil parfait pour planifier des rendez-vous sportifs au travail.


  • Organiser les rendez-vous sportifs : Créer des rendez-vous avec Outlook permet de bloquer de réels créneaux dans l’agenda des collaborateurs.


  • Échanger sur les activités sportives : Grâce aux réseaux sociaux professionnels tels que Microsoft Teams, les collaborateurs peuvent débriefer sur la session, échanger les photos prises, ou fixer les objectifs de la prochaine séance.


  • Créer une bulle de calme pendant l’activité : Les fonctionnalités de la téléphonie fixe (nous avons bien dit fixe) permettent de renvoyer automatiquement les appels émis vers les téléphones portables pendant que son utilisateur est en activité.



En conclusion, la pratique du sport en entreprise a démontré ses nombreux bienfaits : productivité, attractivité de la marque employeur, recul de l’absentéisme et du turnover, esprit d’équipe renforcé, etc.


L’utilisation des télécommunications et objets connectés facilite la création d’une politique sportive en entreprise. De nombreux outils, simples à maîtriser, sont à disposition des dirigeants.



Vous aimeriez en savoir plus ? Nous nous tenons disponibles pour échanger sur le sujet.